comment creer une tremie d’escalier

Servant à relier un étage à un autre ou à accéder aux combles dans une maison. La création d’une trémie ne doit pas se faire n’importe comment afin qu’elle puisse répondre pleinement à vos attentes. C’est pour vous aider à créer une trémie d’escalier que nous avons préparé l’article que nous avons ici.

Déterminez l’emplacement de votre trémie pour commencer

Avant d’aller plus loin, notez bien que c’est la trémie qui conditionnera l’emplacement de l’escalier surtout si vous prévoyez d’ajouter un étage à votre habitation. Pour trouver le bon emplacement, mettez-vous en tête que la trémie ne doit pas avoir des impacts au niveau de la structure porteuse de la maison ! Elle servira aussi à vous donner un accès dans les combles dont la hauteur sous plafond ne doit pas être inférieure à 1m80. Ainsi, assurez-vous que la trémie que vous construirez soit parfaitement cohérente avec les combles ou les pièces que vous aurez à l’étage. Elle doit avoir une forme circulaire si vous avez un escalier hélicoïdal. Par contre, les autres types d’escalier s’intégreront à une trémie carrée ou rectangulaire.

Quelles dimensions pour une trémie ?

Notez bien que les dimensions d’une trémie sont à établir selon la longueur du mur d’appui ainsi que de l’escalier. Pour un escalier droit par exemple, vous devriez prendre en compte la largeur et l’inclinaison de l’escalier. Ainsi, la largeur de l’escalier ne doit pas être inférieure à 60 cm. D’un autre côté, comprenez bien que l’inclinaison de l’escalier vous permettra de déterminer la longueur de la trémie. Il vous est alors proposé de trancher pour une inclinaison de 25 ou 35 ° et obtenir une trémie de 3m20 au minimum. Cela vous facilitera la montée à l’étage supérieur. En outre, un escalier avec une pente de 45 ° aura besoin d’une trémie de 2m30 au minimum. Une inclinaison à plus de 45 ° ne nécessitera qu’une longueur de 1m80.

Les étapes de création d’une trémie d’escalier en quelques points

Pour créer une trémie capable de répondre pleinement à vos attentes, vous devriez commencer par faire une étude détaillée de votre projet. Après la prise des mesures nécessaires, vous n’aurez plus qu’à tracer le profil pour l’ouverture de votre trémie. Utilisez des étais de maçon ainsi que des madriers pour mettre en place les bords extérieurs du profil avant de passer à l’ouverture du plancher.

Notez bien qu’un plancher conçu avec des solives nécessite le découpage de ces derniers en petits tronçons. Un plancher en dalle de béton de son côté vous obligera à tracer le profil avec un perforateur-burineur. Utiliser ensuite un marteau-burineur depuis l’intérieur pour faciliter des treillis d’armature avec une coupe-boulon. Enfin, un plancher en bois a besoin de la conception d’un chevêtre qui s’occupera du report de charge quand vous clouerez les autres chevêtres contre les bords de la trémie. Ces actions se font avec l’utilisation de sabots intérieurs et extérieurs.

Enfin, n’oubliez pas que la création d’une trémie d’escalier nécessite la préparation d’un budget bien défini si vous ne voulez pas avoir des ennuis durant la réalisation des travaux. Alors, n’hésitez pas à vous informer sur le coût de réalisation d’une trémie avant de prendre une décision.